top of page
  • Solène

TOUT SAVOIR SUR LA CHUTE DE CHEVEUX


S’il est normal de perdre cinquante cheveux par jour, au-delà de cent, on s’interroge. Pour comprendre le phénomène, qu’il soit aigu (la chute est brutale) ou chronique (la perte est lente mais continue), il faut connaître son cheveu. Lors d’un cycle, le cheveu vit une succession de phases : pousse (anagène) – qui dure de 4 à 6 ans chez la femme ; repos (catagène) – sur 2 à 3 semaines ; et chute (télogène) – sur 2 à 3 mois. Chaque follicule (unité de base du cheveu) peut assurer vingt à vingt-cinq cycles pilaires.


Elle peut être provoquée par la génétique, le stress, une mauvaise alimentation, une éventuelle grossesse ou des traitements médicaux.

L'oreiller sur lequel vous dormez et la nourriture que vous mangez peuvent être la cause d'une perte de cheveux et/ou avoir un impact sur leur croissance. Manger trop sucré, trop gras ou même trop entraine des carences nutritionnelles et un dérèglement total sur votre santé et par la même occasion, ralentir la pousse des cheveux.

Les effets secondaires de nombreux médicaments et traitements peuvent affecter vos cycles capillaires. En général, la croissance normale reprend une fois le traitement terminé.

Un fort stress chronique peut faire entrer votre cycle de croissance en phase de "repos". Vos nouveaux cheveux ne pousseront plus et ceux existants continueront à tomber. Cette phase peut être controlée si votre niveau de stress est géré correctement.

Durant la grossesse, notre corps a besoin de 60% de fer en plus. C'est ainsi que l'on constate souvent une carence généralement au cours du deuxième trimestre. Une forme assez courante de perte capillaire due à une forte augmentation des hormones liées à la grossesse. Celle-ci se régularise souvent après la naissance et peut durer 6 à 12 mois.

Particulièrement visible à l'automne et au printemps, la chute de cheveux saisonnière est fréquente, mais temporaire. Si une chute de cheveux “normale” comprend 50 à 100 cheveux qui tombent par jour, certaines périodes de l'année entrainent une multiplication de ce chiffre.

L’alopécie saisonnière est due aux rayons de soleil. Pendant les saisons où il fait chaud, la production des hormones régissant la croissance des cheveux est stimulée par le soleil. C’est pourquoi pendant cette période, les cheveux poussent beaucoup plus rapidement. Et, comme des feuilles mortes, ils entament la phase de chute à l’automne. Les cheveux commencent à tomber parce qu’ils supportent mal ce changement de saison.



NOS CONSEILS POUR TROUVER LES BONS SOINS CAPILLAIRES EN CETTE PERIODE


NOTRE SELECTION DE PRODUITS :


Cette formule sans sulfate procure une hydratation intense et un nettoyage en profondeur sans agresser, ni alourdir les cheveux. Fabriqué à base de gel d'Aloe Vera, son action hydratante apportera une douceur extrême, de la brillance et éliminera toutes les impuretés du quotidien.




LE MASQUE IDÉAL !

Produits en lien Ce masque à l'Aloe Vera naturel et sans sulfate va nourrir en profondeur et faire briller vos cheveux sans les alourdir Une touche de beurre de Karité et d'Aloé Vera pour une finition parfaite, un toucher soyeux et des cheveux en bonne santé toute l'année.



UN SOIN DOUX ET RESTRUCTURANT !

Un soin unique sans action lissante qui apportera tous les bienfaits nécessaires pour une chevelure de sirène. Des cheveux brillants et fortifiés dès la première utilisation. L'indispensable de votre routine capillaire.





コメント


bottom of page